Les Indiens appelés aux urnes pour des législatives géantes, les plus grandes élections de l'histoire

Des Indiens font la queue pour voter aux élections législatives le 11 avril 2019 à Kawaal, un village près de Muzaffarnagar, dans l\'Etat Uttar Pradesh. 
Des Indiens font la queue pour voter aux élections législatives le 11 avril 2019 à Kawaal, un village près de Muzaffarnagar, dans l'Etat Uttar Pradesh.  (MONEY SHARMA / AFP)

Le scrutin doit durer près de six semaines et déterminera si les nationalistes hindous seront reconduits au pouvoir dans la démocratie la plus peuplée du globe.

Des élections législatives géantes. Des centaines de millions d'Indiens ont commencé jeudi 11 avril à se rendre aux urnes pour un scrutin qui durerera près de six semaines et déterminera si les nationalistes hindous seront reconduits au pouvoir dans la démocratie la plus peuplée du globe. Des déserts du Rajasthan aux villages tribaux des confins du Tibet, des montagnes brumeuses du Cachemire aux mégapoles tentaculaires et polluées de Bombay et Calcutta, 900 millions d'Indiens majeurs sont appelés à choisir les prochains représentants de cette nation de 1,3 milliard d'habitants.

Après cinq ans de pouvoir du Premier ministre Narendra Modi, l'Inde consacrera-t-elle l'enracinement des nationalistes hindous dans une société polarisée, ou choisira-t-elle l'alternance ? Un million de bureaux de vote seront nécessaires au total pour élire 543 députés de la Lok Sabha, chambre basse du Parlement. "C'est littéralement le plus grand exercice démocratique jamais entrepris dans l'histoire du monde", a indiqué Milan Vaishnav, expert au Carnegie Endowment for International Peace à Washington.

Le comptage des voix effectué le 23 mai

Propulsé triomphalement aux responsabilités en 2014 avec son Bharatiya Janata Party (BJP, Parti du peuple indien), Narendra Modi, 68 ans, compte bien être reconduit dans ses fonctions pour un deuxième mandat. En travers de son chemin se dressent le parti du Congrès, formation qui a dominé la politique indienne depuis l'indépendance de 1947, ainsi qu'une myriade de puissants partis régionaux.  Le comptage des voix sera effectué le 23 mai. 

En raison des dimensions colossales du pays – le deuxième le plus peuplé au monde après la Chine –, ces législatives sont découpées en sept phases, différentes régions votant à tour de rôle dans ce scrutin uninominal majoritaire à un tour, du 11 avril au 19 mai.

Vous êtes à nouveau en ligne