Les «épouses de l'eau» de l’Inde

Dans le village de Denganmal, il est courant que certains hommes possèdent plusieurs épouses. Certaines s’occupent des tâches ménagères alors que d’autres doivent assurer l’approvisionnement en eau. Souvent veuves ou mères célibataires, ces dernières sont appelées les «épouses de l'eau», un statut qui leur permet de trouver une respectabilité dans une Inde rurale conservatrice.

13 photos de Danish Siddiqui illustrent ce propos   
113
REUTERS / Danish Siddiqui
213
REUTERS / Danish Siddiqui
313
REUTERS / Danish Siddiqui
413
REUTERS / Danish Siddiqui
513
REUTERS / Danish Siddiqui
613
REUTERS / Danish Siddiqui
713
REUTERS / Danish Siddiqui
813
REUTERS / Danish Siddiqui
913
REUTERS / Danish Siddiqui
1013
REUTERS / Danish Siddiqui
1113
REUTERS / Danish Siddiqui
1213
REUTERS / Danish Siddiqui
1313
REUTERS / Danish Siddiqui
Vous êtes à nouveau en ligne