Viols en Inde : en 2017, tous les smartphones neufs seront équipés d'une touche SOS

A Bombay, en Inde, le 1er mai 2015. En 2017, les smartphones devront aussi être équipés d\'un GPS intégré.
A Bombay, en Inde, le 1er mai 2015. En 2017, les smartphones devront aussi être équipés d'un GPS intégré. (INDRANIL MUKHERJEE / AFP)

Ce dispositif permettra aux femmes d'appeler à l'aide en urgence. 

Un appel d'urgence à portée de main. Tous les téléphones mobiles vendus en Inde devront être équipés d'une touche SOS à compter de 2017. Objectif : lutter contre les violences sexuelles dont sont victimes un grand nombre de femmes dans le pays, a annoncé le ministère des Télécommunications indien, mardi 26 avril.

Selon les derniers chiffres officiels, 36 735 viols ont été recensés en 2014 à travers le pays, un chiffre bien en deçà de la réalité, selon les défenseurs des droits des femmes.

Un GPS intégré

Cette touche permettra aux utilisatrices d'appeler les services d'urgence sans avoir à composer un numéro. "A partir du 1er janvier 2017, aucun téléphone mobile ne pourra être vendu sans cette touche", a précisé un responsable du ministère. Les appareils devront aussi être équipés d'un GPS intégré pour localiser les femmes en détresse.

"La technologie est uniquement destinée à améliorer la vie, et quelle meilleure utilisation que de s'en servir pour la sécurité des femmes ?" avait déclaré lundi soir le ministre des Télécommunications, Ravi Shankar Prasad.

L'Inde n'est pas encore dotée d'un numéro d'urgence national. Selon le site américain Mashable (en anglais), le pays devrait opter pour le 112 au cours des prochains mois.

Vous êtes à nouveau en ligne