Viol collectif à New Delhi : peine de mort confirmée pour les quatre accusés

Cette vidéo n'est plus disponible

La justice indienne a condamné à mort quatre individus pour le viol collectif qu'ils avaient commis en 2012 dans un bus à New Delhi. Le viol avait causé la mort de la victime, une étudiante de 23 ans.

Encadrés par la police indienne, les quatre accusés arrêtés il y a trois ans. La Cour suprême a confirmé leur condamnation à mort. Ils seront pendus, une peine exceptionnelle en Inde. Leur crime : le viol avec actes de barbarie de Jyoti Singh, cette étudiante de 23 ans. C'était en décembre 2012 dans ce bus à New Delhi sous les yeux de son compagnon, impuissant. La jeune femme a succombé à ses blessures.

Cette condamnation est un exemple pour l'avocat

Ce verdict, ses parents le réclamaient. Le calvaire de Jyoti Singh avait révulsé l'Inde. Il y a trois ans dans la rue, des milliers de manifestants pour dénoncer les crimes contre les femmes, quotidiens. Près de 35 000 viols en 2015, rarement punis. Depuis, la loi s'est durcie. La peine de mort a été réintroduite en cas de décès de la victime. Pour l'avocat de l'étudiante, cette condamnation est un exemple.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne