Inde: portraits de «wallahs», les petits métiers de rue

En Inde, ils sont des millions à travailler dehors : vendeurs ambulants, à la criée, sous le manteau, dans un boui-boui fait de quatre planches en bois…

Les services qu’ils proposent recouvrent toutes les envies, mêmes les plus farfelues ! Pour les interpeller, on les appelle «bhaia» en hindi, ce qui signifie grand frère ou oncle. Une forme de respect qui introduit aussi la demande de service. Leurs salaires sont faibles et leur temps de travail fait souvent plus d’un tour du cadran. Voici les portraits de ces employés - et premiers animateurs - de la rue. 
112
Amanda Jacquel
212
Amanda Jacquel
312
Amanda Jacquel
412
Amanda Jacquel
512
Amanda Jacquel
612
Amanda Jacquel
712
Amanda Jacquel
812
Amanda Jacquel
912
Amanda Jacquel
1012
Amanda Jacquel
1112
Amanda Jacquel
1212
Amanda Jacquel
Vous êtes à nouveau en ligne