Inde : au moins onze morts après une explosion dans une usine

France 2

Un millier de blessés et au moins onze morts : c'est le bilan très lourd lié à l'explosion dans une usine de Vishâkhapatnam (Inde), le 7 mai.

Un drame a eu lieu le 7 mai à Vishâkhapatnam en Inde, où au moins onze personne sont mortes et un millier de personnes ont été blessées à la suite d'une explosion de gaz dans une usine chimique. Dans l'urgence, des blessés ont été transportés par tous les moyens de locomotion possible, comme des voitures ou des triporteurs. Beaucoup d'entre eux étaient inconscients ou avaient du mal à se tenir debout. Des massages cardiaques ont été pratiqués à même les trottoirs.

"L'odeur était insupportable, nous ne pouvions plus respirer"

Dans les alentours de Vishâkhapatnam, un habitant a filmé de terribles images : des personnes inconscientes, adultes comme enfants, écroulées à même la route. Il s'agissait probablement de personnes qui ont tenté de fuir l'explosion à moto. "L'odeur était insupportable, nous ne pouvions plus respirer. Tout le monde a commencé à courir avec ses enfants", témoigne une rescapée. L'usine d'où est survenu l'accident fabrique du polystyrène pour le groupe sud-coréen LG. Le gaz s'y échappe de deux réservoirs d'une capacité de 5 000 tonnes. Avec le confinement en vigueur, les réservoirs étaient laissés à l'abandon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne