Gros contrats, main tendue vers la jeunesse... Macron affiche ses ambitions en Inde

À peine débutée, la visite d'État d'Emmanuel Macron se traduit par une moisson de contrats. L'opération séduction de la France est bien lancée, en direction des partenaires économiques, mais également la jeunesse indienne.

C'est un exercice qu'Emmanuel Macron affectionne particulièrement. Un jeu de questions/réponses, en anglais, pendant près d'une heure. Pour répondre à la jeunesse indienne, le Président français a tombé la veste et retroussé ses manches. Il invite son auditoire à prendre en main son destin : "Inventez de nouvelles voies... s'il vous plaît, faites-le", a-t-il exposé. Emmanuel Macron souhaite doubler le nombre d'étudiants en France.

Faire de l'Inde, "le premier partenaire stratégique de la France" dans la région

Un peu plus tôt, le Président de la République a conclu avec le Premier ministre indien une moisson de contrats économiques : 13 milliards d'euros au total, dont 12 pour la seule entreprise Safran. Cette dernière va livrer 342 moteurs d'avion. Les deux pays ont également fait un pas de plus vers la construction commune d'une centrale nucléaire et annoncent une plus grande coopération militaire et dans le domaine du solaire. Dans le deuxième pays le plus peuplé au monde, Emmanuel Macron affiche clairement ses ambitions : "Le sens pour moi de ce déplacement, c'est de faire de l'Inde, notre premier partenaire stratégique dans cette région du monde. Et je souhaite que la France soit votre premier partenaire stratégique en Europe et plus largement en Occident."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne