Conquête de la lune : l'Inde a perdu le signal

L'agence spatiale indienne a dit avoir perdu le contact avec sa sonde qui devait alunir.

L'Inde était partie à la conquête de la lune, mais sa tentative d'alunissage a échoué. "Ce que ça prouve, c'est que c'est très difficile, même si ça fait 50 ans que les sondes se posent sur la Lune. Ce sont les Soviétiques qui avaient commencé dans les années 50, suivis par les Américains, les Chinois en début d'année. Au mois d'avril, les Israéliens avaient perdu une sonde dans les mêmes circonstances. Quelques secondes avant de se poser sur la lune, la sonde n'a pas freiné suffisamment. Elle filait à 9 000 km/h… quelque chose s'est sans doute mal passé, il n'y a pas grand espoir", détaille Jean-Christophe Batteria, le journaliste de France Télévisions.

La France aussi à la pointe

Le pôle Sud, un choix bien précis ? "C'est un endroit où il fait nuit, où la température est à -170°C. Mais on a espoir de trouver de la glace", explique le journaliste. L'Inde en rêvait, mais où en est la France ? "Avec Ariane, la France est présente avec les satellites. Mais elle est en coopération avec les grands pays. On peut dire que la France est sur Mars parce qu'elle a le robot Curiosity, un projet franco-américain (…) la France est aussi avec les Japonais pour une expédition sur une des lunes de Mars, avec les Indiens pour des satellites climatiques, et encore avec les Japonais pour 'Objectif Lune' ", met en avant Jean-Christophe Batteria.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne