Combats meurtriers entre la Chine et l’Inde dans l’Himalaya

FRANCEINFO

Des affrontements très violents ont eu lieu entre la Chine et l’Inde à leur frontière himalayenne lundi 15 juin. Vingt militaires indiens ont été tués. Les deux pays tentent de désamorcer la crise par la voix diplomatique.

Devant un hôpital militaire de Ladakh (Inde), les derniers hommages sont rendus aux soldats tombés au combat lundi 15 juin. Au même moment, des renforts partent vers la frontière indo-chinoise. Des combats se sont déroulés sur la berge d'une rivière dans l’Himalaya, à plus de 4 000 mètres d’altitude côté indien.

Déchaînement de violence

Des soldats indiens auraient voulu enlever une tente installée par des militaires chinois. Ils se sont alors battus à coups de poing, de pierres et de barres de fer. Au moins vingt soldats indiens sont morts. Certains se sont noyés dans la rivière glacée. Des soldats chinois pourraient avoir été tués aussi. Depuis des semaines, la tension montait entre les militaires des deux camps. Dans cette région, les soldats des deux pays ne sont souvent pas armés, justement pour éviter tout incident. Cela fait des dizaines d’années que les deux pays se battent pour une portion de territoire dans l’Himalaya. Aujourd’hui, l’Inde et la Chine sont les deux pays les plus peuplés de la planète, deux puissances nucléaires au sentiment nationaliste exacerbé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne