Calcutta : l’héritage de Mère Teresa

France 2

On se souvient tous de sa tenue blanche bordée de bleu. Dimanche, Mère Teresa  sera canonisée par le pape François, 19 ans après sa mort. Nous sommes retournés en Inde à Calcutta où elle a vécu, et s’est occupée des lépreux, des plus pauvres.

Ils sont un peu moins de 300, garçons et filles. Tous ici ont un membre de leur famille qui a contracté la lèpre, quelque part dans un bidonville de la région. Les sortir de cette misère, leur donner à manger, leur donner un endroit où grandir, c’était son idée à lui, James Stevens il y a de cela 46 ans. Cet ancien commerçant anglais avait alors tout quitté, il n’est jamais reparti.

Un des pays les plus touchés par la lèpre

Le courage de se consacrer aux démunis de Calcutta il l’a trouvé lors d’une rencontre. Nous sommes en 1970. Il prend rendez-vous avec une religieuse venue d’Albanie. Mère Teresa continue alors à l’encourager. Elle lui écrit régulièrement.  L’histoire de ce Britannique et de son engagement ont par exemple inspiré le livre La cité de la joie. Le parc du centre porte d’ailleurs le nom de son auteur français. Désormais James Stevens a passé la main. L’Inde est un des pays les plus touchés par la lèpre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne