Inde : viol en réunion d'une touriste américaine

(Adnan Abidi Reuters)

Une Américaine de 30 ans a été victime d'un viol en réunion en Inde, a annoncé mardi la police. Le chauffeur de poids-lourd et ses deux complices, auteurs du viol, n'ont pas été retrouvés. En décembre, une étudiante de 23 ans était morte après un viol collectif à New Delhi, l'agression avait profondément choqué le pays.

Nouvelle affaire de viol collectif en Inde. Une touriste américaine a été violée par un chauffeur de poids-lourd et deux complices, indique mardi la police indienne, à Manali, petite ville située au pied de l'Himalaya et prisée des touristes, à environ 500 km de New Delhi.

"La femme de 30 ans a été violée lundi soir par des hommes dans un camion. Ils lui avaient proposé de la conduire (quelque part) et elle a accepté ", a déclaré à l'AFP un policier de l'Etat de l'Himachal Pradesh, Abhimanyu Kumar. "La femme n'a pas mémorisé la plaque d'immatriculation du poids-lourd et elle ne comprenait pas de quoi parlaient les suspects (dans le camion). Ils ont roulé jusqu'à un coin isolé et l'ont violée pendant près d'une heure ", a dit le policier. 

Les scandales de viols collectifs se succèdent

Les auteurs de l'agression n'ont pas été retrouvés, tous les conducteurs de poids-lourd à Manali ont été convoqués au commissariat. 

Les viols collectifs sont sous les feux de l'actualité en Inde depuis le 16 décembre dernier, date à laquelle une étudiante de 23 ans avait été violée collectivement et passée à tabac dans un bus à New Delhi. Cette agression avait soulevé le pays. La jeune femme était morte deux semaines plus tard. 

Depuis, une touriste suisse sillonnant le pays à vélo avait également été violée en réunion en mars, dans l'Etat du Madhya Pradesh.