Iles Andaman : un Américain tué par une tribu

France 2

Un Américain de 27 ans est mort sur une île indienne d'une pluie de flèches. Le territoire est normalement interdit d'accès.

John Chau, 27 ans, était un baroudeur et un amoureux de la nature. Le jeune Américain est mort en voulant rencontrer une tribu coupée du monde, sur l'île indienne de North Sentinel, à l'est de la Thaïlande. Dans son journal intime, il raconte qu'il voulait évangéliser la tribu. Celle-ci serait composée d'environ 150 personnes qui vivent en autarcie depuis des milliers d'années. Leurs ancêtres seraient venus d'Afrique il y a 60 000 ans.

Préserver la vie d'une tribu

Lors d'un premier débarquement sur l'île, le jeune Américain avait déjà reçu une flèche sur sa bible. Il est revenu quelques jours plus tard, mais cette fois, les flèches l'ont tué. L'accès à cette île est interdit par les autorités indiennes qui veulent préserver la vie des habitants. "Si je leur serre la main, je leur transmets des milliards de bactéries", explique J-C Joshi, professeur d'anthropologie à Delhi (Inde). Les autorités cherchent maintenant à récupérer le corps de l'Américain sans trop s'approcher des membres de la tribu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne