Haut-Karabakh : Recep Tayyip Erdogan veut tirer profit de la victoire de l'Azerbaïdjan

Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, était l'invité d'honneur d'une parade militaire organisée à Bakou, jeudi 10 décembre, pour célébrer la victoire de l'Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh.

Dans le ciel de Bakou, les couleurs du drapeau de l'Azerbaïdjan ouvrent la parade militaire célébrant la reconquête du Haut-Karabakh. Pourtant, c'est bien la Turquie qui est à l'honneur. Des troupes turques ont participé au défilé, des drones turcs ont été exposés et, surtout, Recep Tayyip Erdogan était l'invité d'honneur du président azéri, Ilham Aliyev.

Poursuite du combat

Le président de la Turquie a profité de l'occasion pour prononcer un discours aux accents martiaux. "L'Azerbaïdjan a récupéré ses terres, qui étaient occupées, a-t-il clamé. Mais cela ne signifie pas que la lutte est terminée. Le combat que nous avons mené sur le terrain politique et militaire va se poursuivre sur de nombreux autres fronts." Ce jour de fête marque donc la montée en puissance du grand frère turc, qui a joué un rôle déterminant dans la victoire militaire sur l'Arménie. Désormais, Recep Tayyip Erdogan entend retirer les fruits de cette victoire et s'affirmer comme étant la première puissance géopolitique dans le Caucase.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne