VIDEO. Hollande au sommet sur le renflouement de la Grèce : "Il faut savoir terminer une négociation"

FRANCE 2 et FRANCE 3

François Hollande a souligné jeudi "qu'il n'y aurait rien à gagner à laisser trop de temps encore" alors que "la Grèce n'en a plus".

"Il faut savoir terminer une négociation", a commenté, jeudi 25 juin, le président français, François Hollande, à son arrivée à Bruxelles pour un nouveau sommet européen sur la question de la dette grecque. Malgré les réunions qui se succèdent depuis une semaine, les ministres des Finances de la zone euro se sont séparés sans résultat au bout de trois heures. 

>> Suivez notre direct sur les négociations à Bruxelles

A son arrivée, François Hollande a exhorté les négociateurs à "terminer" le renflouement financier de la Grèce. "Il faut savoir terminer une négociation", a-t-il lancé devant les journalistes. Il a fait valoir "qu'il n'y aurait rien à gagner à laisser trop de temps encore" alors que "la Grèce n'en a plus".

"L'accord est possible, l'accord est nécessaire, il y a encore des écarts qui demeurent", a souligné le président de la République. "Nous n'en sommes pas loin", mais "le plus tôt sera le mieux", a-t-il ajouté, alors qu'Athènes doit verser dans cinq jours 1,5 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI), l'un de ses trois créanciers internationaux (avec la Commission européenne et la BCE).

 

Vous êtes à nouveau en ligne