VIDEO. Grèce : le tourisme victime de la crise

C. LE GOFF, J. DUBOZ / FRANCE 2

Les annulations se multiplient, alors que la crise s'enlise. Si la tendance s'aggravait, cela pourrait être catastrophique puisque le secteur du tourisme représente 20% du PIB de la Grèce.

Les pays de la zone euro se retrouvent, mardi 7 juillet, pour un sommet extraordinaire sur la crise grecque. Mais quelle que soit l'issue de cette réunion, le tourisme souffre déjà, dans un pays où les banques sont sur la sellette et les services publics tournent au ralenti.

>> Grèce : suivez la situation en direct

Les annulations s'accumulent

Dans les rues d'Athènes, la crise est presque invisible, à l'exception des files d'attente devant les distributeurs de billets à chaque coin de rue. "Si on retire 300 euros au guichet, on se retrouve avec des Grecs juste à côté de nous, c'est vrai que c'est gênant, témoigne une vacancière nantaise rencontrée par France 2. On a la liasse dans les mains et eux, ils sont super restreints."

Elle et sa famille ont retiré 700 euros en liquide avant d'arriver, mais d'autres ont préféré annuler leur séjour. "On a beaucoup d'appels, des Australiens qui s'inquiètent, confirme une agence de voyages hellénique. Ils nous demandent s'ils peuvent retirer de l'argent, ils ont peur et beaucoup annulent leur séjour."

Les réservations en baisse de 30%

Sur certaines îles, le débarquement des touristes se fait donc attendre. À Serifos, le début de saison est catastrophique. "Comment je vais faire pour nourrir ma famille, payer le personnel, garder le restaurant ? s'emporte un commerçant, attablé seul avec ses employés à l'heure du déjeuner. On n'a plus de travail, on est fatigués. Ça fait cinq mois qu'ils prennent des mesures. En attendant, regardez dans quelle situation on est !"

D'après la fédération grecque du tourisme, les réservations ont baissé de 30% ces derniers jours par rapport à l'année dernière : ce sont 300 000 visiteurs que la crise a ainsi fait fuir. Si la tendance s'aggravait, cela pourrait être catastrophique puisque le secteur du tourisme représente 20% du PIB de la Grèce.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne