Les touristes qui se rendent en Grèce invités à venir avec de l'argent liquide

L\'île grecque d\'Egine, le 31 mai 2015. 
L'île grecque d'Egine, le 31 mai 2015.  (WASSILIOS ASWESTOPOULOS / AFP)

Plusieurs pays européens, au premier rang desquels l'Allemagne et le Royaume-Uni, ont conseillé dimanche à leurs ressortissants de retirer suffisamment d'argent avant de partir. 

Des millions de vacanciers sont concernés. Plusieurs pays européens, au premier rang desquels l'Allemagne et le Royaume-Uni, ont conseillé, dimanche 28 juin, à leurs ressortissants en partance pour la Grèce d'emporter suffisamment d'argent liquide pour faire face aux imprévus. 

La saison touristique commence à battre son plein dans un pays menacé de déroute bancaire. Les touristes allemands ou anglais, qui débarquent actuellement par charters entiers sur les plages de Corfou ou de Crète, auront-ils du mal à régler leurs additions dans les tavernes, faute d'avoir pu retirer du cash ?

"Nos clients étrangers n'ont aucun problème"

Pour tenter d'éviter la panique générale face à la perspective d'un défaut de la Grèce, les banques hellènes pourraient rester fermées lundi et un contrôle des capitaux être instauré.

En Grèce, où le tourisme est le secteur vital d'une économie en perdition, on tente de rassurer les vacanciers. "Nos clients étrangers n'ont aucun problème avec les transactions financières. Leurs cartes de crédit ne seront pas concernées par un |[éventuel] contrôle des capitaux", assure Andreas Andreadis, président de la Confédération du tourisme grec.

La Suède et les Pays-Bas conseillent toutefois la prudence avant de monter dans l'avion pour Mykonos ou Santorin, tandis que la Norvège a prévenu qu'il ne fallait "pas s'attendre à pouvoir retirer du liquide aux distributeurs dans les prochains jours".

Vous êtes à nouveau en ligne