La Bourse d'Athènes rouvre après cinq semaines de fermeture et termine sur une chute historique de 16,23%

La Bourse d\'Athènes (Grèce), le 10 avril 2014. Cinq semaines après avoir fermé, elle a rouvert ses portes lundi 3 août 2015.
La Bourse d'Athènes (Grèce), le 10 avril 2014. Cinq semaines après avoir fermé, elle a rouvert ses portes lundi 3 août 2015. (ARIS MESSINIS / AFP)

La Bourse avait fermé ses portes en raison de l'instauration par le gouvernement grec d'un contrôle des capitaux.

A peine ouverte, la Bourse dégringole. Cinq semaines après avoir fermé en raison de l'instauration par le gouvernement grec d'un contrôle des capitaux, la Bourse d'Athènes a rouvert lundi 3 août au matin. Dès les premiers échanges, l'indice Athex a plongé de 22,87%, tandis que l'indice bancaire (qui regroupe les principales banques grecques) était en baisse de 29,92%, a précisé l'agence Reuters.

L'indice a récupéré légèrement au cours de la journée, pour finalement terminer sur une baisse de 16,23%, un plongeon historique selon l'opérateur boursier. La dernière chute d'une telle ampleur remonte à décembre 1987 : à l'époque, les pertes s'étaient élevées à 15,3% sur la séance.

Des opérations limitées pour les investisseurs locaux

Cette baisse était attendue par les marchés. La Banque centrale européenne (BCE) a en effet donné son autorisation à la reprise d'opérations normales pour les investisseurs étrangers, mais un peu plus encadrées pour les investisseurs locaux.

Ces derniers peuvent acheter des titres, mais ne peuvent pas financer l'opération en retirant de l'argent sur leurs comptes bancaires en Grèce. Certains intervenants craignaient qu'un retour total à la normale pour ces investisseurs ne se traduise par une accélération des sorties de capitaux.