Grèce : un avenir incertain qui inquiète la population

France 3

Vendredi 26 juin, Alexis Tsipras a tenté un coup de poker en annonçant la tenue d'un référendum sur le plan d'aide européen.

Avec son annonce de l'organisation d'un référendum sur le plan d'aide européen, le 5 juillet prochain, le dirigeant grec a surpris ses créanciers, mais également les Grecs.
Ce samedi 27 juin, ils font la queue pour retirer leur argent de peur que les banques ne se retrouvent à court de liquidités. "J'ai pris 2 250 euros, c'est toute ma pension, je l'ai retirée entièrement", explique un homme.

Une annonce qui passe mal

Les membres de l'Eurogroupe voient d'un très mauvais oeil ce référendum. La zone euro a ainsi refusé de prolonger le plan d'aide à la Grèce au-delà du 30 juin. "C'est une mauvaise décision pour le peuple grec de trancher par référendum sur ces propositions. C'est un mauvais conseil", a jugé le président de l'Eurogroupe.
Mardi à minuit, la Grèce entrera dans une zone de turbulences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne