Grèce : "Tsipras appuie sur l'accélérateur de l'allégement de la dette"

FRANCE 3

Si les ministres des Finances de la zone euro ont abrégé leur réunion dans la soirée mercredi 24 juin, les discussions se sont poursuivies entre Alexis Tsipras et ses interlocuteurs européens et du FMI. Pascal Verdeau fait le point.

Le sort de la dette grecque plane sur les discussions entre Alexis Tsipras et ses interlocuteurs européens et du FMI. "Seul contre tous, Tsipras appuie sur l'accélérateur de l'allégement de la dette. Berlin freine des quatre fers, et Paris utilise le frein moteur", explique Pascal Verdeau.

"La question de la dette n'est plus taboue, affirme pourtant Michel Sapin. Mais ce n'est pas l'avis des Baltes, des Slovaques et des autres pays de l'eurozone qui se sont serré la ceinture", ajoute le journaliste de France 3.

"Sauver la face"

"Pourtant, chacun sait bien que cette date est insoutenable et ne sera jamais remboursée. Tsipras a axé sa campagne sur ce thème, et il a donc besoin d'un geste pour sauver la face vis-à-vis de son opinion", rappelle Pascal Verdeau.

"Mais certains créanciers demeurent intraitables. D'ores et déjà, le choc est violent ; le premier qui lève le pied a perdu", conclut avec humour le journaliste en direct de Bruxelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne