Grèce : "On semble encore loin d'un accord"

FRANCE 2

Alors qu'un accord était attendu, les positions se durcissent entre Alexis Tsipras et les pays de la zone euro. Laurent Desbonnets revient sur le nouveau sommet qui se tient à Bruxelles mercredi 24 juin.

Les positions se durcissent entre Athènes et l'Europe. "On semble encore loin d'un accord", assure Laurent Desbonnets qui montre "un document normalement confidentiel". "Il s'agit des propositions de réformes faites par Athènes et corrigées à l'encre rouge comme la copie d'un mauvais élève par les créanciers de la Grèce", explique le journaliste de France 2. "Ils veulent plus d'efforts. Le paragraphe sur les retraites a par exemple été complètement réécrit", précise-t-il.

"Le document a rendu furieux Alexis Tsipras à son arrivée à Bruxelles" mercredi 24 juin. "Le Premier ministre grec rejette en bloc ces nouvelles exigences qualifiées d''basurdes' et d''inacceptables'", indique l'envoyé spécial.

"Une bonne partie de la nuit"

L'ambiance est donc "tendue" dans "la petite salle de réunion où Alexis Tsipras est resté enfermé une bonne partie de l'après-midi face à ses créanciers, dont le FMI", assure Laurent Desbonnets.

"Tous les ministres de l'Économie de la zone euro viennent de les rejoindre. Alors, qui cédera le premier ? Le ministre allemand vient de dire qu'il n'était pas 'optimiste'. Tout cela pourrait durer une bonne partie de la nuit", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne