Grèce : la braderie des maisons saisies

FRANCE 2

Des Grecs, incapables de rembourser leurs emprunts, voient leurs logements saisis par les banques puis vendus aux enchères.

En Grèce, depuis quelques mois, il est possible d’acheter sur Internet des appartements saisis par les banques. Des biens saisis auprès de ceux qui n’avaient plus les moyens de rembourser leurs prêts immobiliers. Comme sur un site de vente en ligne ordinaire, les banques mettent aux enchères leurs biens. Ici, un appartement familial de 100 mètres carrés, là un autre plus grand de 168 mètres carrés. Des ventes en ligne pour que les banques se débarrassent de ces biens, trop nombreux, dont elles ne savent plus quoi faire.

"Je n’ai pas eu assez d’argent"

Pour les victimes de la crise, ces ventes en ligne sont une menace. Celle d’être expulsé plus vite. Rodanthi Sakelari vit depuis 10 ans avec ses deux fils dans cet appartement pour lequel elle a emprunté plus de 235 000 euros. À cause de la crise, son salaire a diminué de moitié et les taxes et les mensualités de son prêt ont augmenté : "Je n’ai pas eu assez d’argent avec 1 250 euros pour couvrir mes besoins avec deux enfants, dont un qui fait des études dans une autre ville. Donc obligatoirement, j’ai arrêté de payer."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne