Grèce : bientôt des patrouilles d'étudiants et retraités pour piéger les fraudeurs ?

France2

Athènes propose d'instaurer un système de surveillance des fraudeurs à la TVA, en faisant appel à des étudiants, des retraités et même des touristes.

C'est la nouvelle idée du gouvernement grec. Pour faire face à la fraude à la TVA, trop fréquente dans le pays, il songerait à engager des jeunes étudiants, des mères de famille ou des visiteurs étrangers, les équiper de caméras et micros cachés, et leur faire vérifier si les commerçants et restaurateurs respectent la taxe sur la valeur ajoutée.

47 milliards d'euros de fraude aux impôts en cinq ans

Le non-paiement des impôts et le marché noir sont fréquents en Grèce. On estime que 47 milliards d'euros n'ont pas été collectés sur les cinq dernières années. Mais il faut maintenant convaincre des personnes qui acceptent de jouer les espions. "Je ne suis pas ici pour être contrôleur, vérifier ce que font les commerçants et restaurateurs", juge cet homme.

En gage de bonne foi, certains commerçants apposent une affichette sur leur vitrine : "Les clients ne sont pas obligés de payer s'ils n'ont pas reçu de facture."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne