En Grèce, l'impatience domine

FRANCE 3

Luc Lacroix est à Athènes où le peuple est dans l'attente des décisions.

Ce mardi 7 juillet se tient à Bruxelles un sommet des chefs d'État de la zone euro. Une réunion organisée en urgence après le résultat du référendum de dimanche. Pour l'instant, rien ne filtre et les Grecs se montrent impatients : "Depuis le référendum, les Grecs espéraient que les choses allaient avancer très rapidement", explique Luc Lacroix. Cela fait maintenant cinq mois que ces négociations ont véritablement commencé et les Grecs en ont assez. "Ils en ont assez de ces rebondissements, de ces coups de théâtre à Bruxelles. Ils en ont assez de ce que certains appellent 'le chantage européen', et maintenant ils en ont assez que les banques restent fermées. Ils ont envie de pouvoir vivre normalement", poursuit-il.

Le peuple exaspéré

Un père de famille ne sait par exemple pas comment s'y prendre pour effectuer un virement à ses enfants qui sont à l'étranger. "C'est ce type de situation qui exaspère les Grecs et qui pèse sur leur vie de tous les jours", conclut le journaliste de France 3 en direct d'Athènes.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne