Référendum en Grèce : revivez la journée de vote et la victoire du "non"

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, participe au référendum dans un bureau de vote d\'Athènes, le 5 juillet 2015.
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, participe au référendum dans un bureau de vote d'Athènes, le 5 juillet 2015. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)

Le "non" l'emporte largement après dépouillement de plus de 90% des bulletins. 

Jour J en Grèce, où les électeurs se sont prononcés par référendum sur les propositions des créanciers du pays, dimanche 5 juillet. Faut-il dire "oui" et retourner à la table des négociations ? Faut-il dire "non" pour imposer une autre voie, au risque de provoquer la sortie de l'euro ? C'est tout l'enjeu de cette journée à suivre en direct sur francetv info, grâce notamment à notre envoyée spéciale Elise Lambert.

Le "non" donné en tête. Selon le ministère de l'Intérieur, le "non" est en tête avec un peu plus de 61% alors que plus de 90% des bureaux de vote ont été dépouillés. Plusieurs sondages publiés à l'issue du référendum, à 18 heures, donnaient également le "non" en tête. 

Alexis Tsipras qui sort renforcé de ce référendum, a appelé à une forme d'union nationale en Grèce pour poursuivre les négociations, affirmant ne pas prendre le résultat comme une volonté de "rupture avec l'Europe".

Angela Merkel sera à Paris lundi. Alors que l'Elysée annonce que François Hollande doit rencontrer demain soir Angela Merkel à Paris, la chancellerie allemande indique que"l'entretien avec le président français et le dîner qui suivra seront consacrés à une analyse commune de la situation". Les deux dirigeants veulent un sommet de la zone euro sur la Grèce mardi.

Vous êtes à nouveau en ligne