Crise grecque : les négociations sont en cours

FRANCE 3

Pascal Verdeau fait un point sur la situation, en direct de Bruxelles.

Un sommet de la zone euro a été organisé en urgence ce mardi 7 juillet, en réponse au résultat du vote du référendum grec. Le Premier ministre grec a rencontré les autres chefs d'État de l'Eurogroupe, notamment Angela Merkel et François Hollande, à Bruxelles.

"Ici, tout est un peu surréaliste", avoue Pascal Verdeau, en direct de Bruxelles. "Alexis Tsipras reste rationnel, depuis le début il exige un accord politique au plus haut niveau, celui des chefs d'État. Il lui faut donc convaincre le couple franco-allemand pour faire bouger les autres", ajoute-t-il.

Une dernière cartouche

Le Premier ministre souhaite obtenir une "nouvelle aide financière temporaire et surtout une restructuration de la dette, préconisée ouvertement par le FMI", poursuit le journaliste. Mais tout le monde ne voit pas cela d'un bon oeil. "Attention, une remise de dette n'est pas conforme aux traités", a déjà taclé le ministre des Finances allemand.
Tsipras va abattre demain une dernière cartouche. Mercredi 8 juillet il a prévu de s'adresser aux eurodéputés à Strasbourg, car il "sait bien que l'aide à la Grèce divise toutes les familles politiques. Il prend ainsi à témoin les citoyens européens", conclut Pascal Verdeau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne