Ces Européens qui soutiennent la Grèce et Tsipras

FRANCE 2

A Athènes, une équipe de France 2 a rencontré quelques Européens venus manifester contre l'austérité et des touristes pas refroidis par la crise.

En Grèce, il n'y avait pas que des Grecs pour célébrer la victoire du "non" au référendum, dimanche 5 juillet. Dans la foule, il y avait aussi des étrangers, convaincus que l'austérité n'était pas la solution. "Le référendum a été annoncé et on a pris nos billets d'avion le lendemain", explique à France 2 Vanessa, une Italienne. Mia, venue d'Allemagne, a fêté le "non" comme une "victoire énorme". Tous étaient présents lors des précédents rassemblements dans la capitale.

"Le sentiment d'aider la Grèce"

La mobilisation à travers l'Europe est encouragée par la cellule internet de Syriza, le parti d'Alexis Tsipras. Celle-ci a organisé la venue de plusieurs centaines d'Européens. "Beaucoup de touristes ont eux aussi le sentiment d'aider la Grèce", rapporte Laurent Desbonnets, envoyé spécial de France 2 à Athènes. Quelques visiteurs Français ont expliqué qu'ils espéraient soutenir la nation en maintenant leurs vacances. D'ailleurs, malgré les récentes annulations, la Grèce espère encore accueillir 24 millions de touristes cette année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne