Alexis Tsipras : les urnes comme meilleures alliées

France 2

En Grèce, Syriza a remporté, dimanche 20 septembre, les élections législatives anticipées. France 2 revient sur le parcours, depuis son élection en janvier 2015, de son leader, Alexis Tsipras.

"Finie la soumission, fini le chantage", lançait Alexis Tsipras à la tribune, le 26 janvier 2015. Syriza venait de remporter les élections et son fringant leader devenait Premier ministre de la Grèce. Mais le jeune dirigeant a bientôt réalisé qu'il ne pouvait pas gagner seul face à Bruxelles. Il a alors organisé un référendum, le 5 juillet, avec cette question : "Soutenez-vous la politique d'austérité imposée par les créanciers de la Grèce ?" Le non l'a emporté.

Un pari réussi

Comme une main tendue vers l'Europe, Tspiras a ensuite sacrifié son ministre des Finances Yanis Varoufakis, qui était devenu la bête noire de Bruxelles. En juillet, sous la pression de la chancelière allemande Angela Merkel, il a signé un accord avec l'Europe qui lui a valu d'être lâché par une partie de son propre camp.

Coup de poker, Alexis Tsipras a alors décidé de démissionner pour, de nouveau, laisser choisir les électeurs. Le pari est réussi. Syriza remporte les élections législatives anticipées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne