Au G20, François Hollande écarte la politique intérieure

France 2

Maryse Burgot, en direct de Hangzhou (Chine), commente le déplacement du chef de l'État au sommet des 20 plus grandes puissances économiques.

En déplacement en Chine ce week-end au sommet des 20 plus grandes puissances économiques mondiales, le chef de l'État ne semble pas enclin à parler de politique française. "Dans l'avion, le président n'est même pas venu s'entretenir, comme il le fait habituellement, avec les journalistes. Et quand il est arrivé à Hangzhou, il a fait une très courte déclaration avant de s'éclipser", commente Maryse Burgot, qui suit le président pour France 2.

Prendre de la hauteur

François Hollande ne "veut surtout pas répondre à des questions de politique intérieure ici en Chine, selon la journaliste. Il veut à l'occasion de ce G20 prendre de la hauteur, adopter une posture régalienne, ce qui lui permet de ne répondre qu'aux questions qui lui conviennent, c'est-à-dire le terrorisme, l'optimisation fiscale ou encore la croissance. François Hollande ne veut parler que de ce qui l'arrange pour l'instant."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne