Fukushima : Tepco envisage de rejeter de l’eau décontaminée

(Tepco envisage de rejeter de l’eau décontaminée. © MaxPPP /)

L’opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima, Tepco, projette de pomper de l’eau radioactive puis de la rejeter dans l’océan Pacifique après l’avoir décontaminée.

L’opérateur Tokyo Electric Power (Tepco) prépare un nouveau plan visant à pomper de l’eau souterraine radioactive près des réacteurs. Une fois décontaminée l’eau devrait être rejetée dans l’océan Pacifique afin de réduire les quantités énormes qui affluent continuellement dans les sous-sols des installations.

 

Car, la centrale de Fukushima utilise chaque jour 400 tonnes d’eau pour refroidir ses réacteurs. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a reconnu qu’il était impossible de continuer à stocker des quantités toujours plus importantes d’eau sur le site de Fukushima.

Les pêcheurs pourraient s'opposer à cette initiative 

Mais, pas sûr, que cette nouvelle initiative plaise aux pêcheurs de Fukushima qui avaient déjà mis un an avant d’accepter des opérations de pompage et de rejet en mer. "Je pense qu'une majorité des pêcheurs s'opposeront à ce plan ", a déclaré Kenji Nakada, un responsable d'une Fédération de pêcheurs de la préfecture de Fukushima.

 

En effet, depuis le printemps Tepco pompe déjà de l’eau souterraine en amont des bâtiments de la centrale. Mais l’opération est effectuée avant que l’eau ne s’infiltre et soit polluée au contact des réacteurs.

 

Pour le moment, l’opérateur de la centrale récupère une partie de l’eau qui entre chaque jour dans les bâtiments du site atomique et la traite au fur et à mesure. Mais, il ne la rejette pas dans l’océan. Résultat, plus de 1.000 gigantesques réservoirs pleins et pas toujours fiables sont disséminés sur le site. 

Vous êtes à nouveau en ligne