Froid aux USA : écoles fermées, vols annulés et état d'urgence

(AP Photo/The Indianapolis Star, Joe Vitt Sipa Press)

Le centre, le nord et l'est des Etats-Unis font face à une vague de froid sans précédent depuis 20 ans. Lundi, les températures ressenties ont atteint les -53 degrés au plus bas et la journée de mardi devrait être pire. Face à ces conditions extrêmes, de nombreux Etats ont pris des mesures exceptionnelles.

Les Etats-Unis n'avaient pas connu une telle chute des températures
depuis 20 ans
. Une vague de froid venue du Pôle nord déferle depuis jeudi dernier
sur le nord, le centre et désormais l'est du pays.

Moins 53 degrés ont été ressentis lundi dans le Montana, au nord-ouest.
Et pour ne rien arranger, ce froid glacial est accompagné de chutes de neige,
notamment dans le Missouri et la région des Grands Lacs, et de pluies
verglaçantes.

Le vent, qui souffle en rafales, pourrait en outre faire
baisser encore les températures mardi en ressenti "à des niveaux potentiellement
mortels", préviennent le centre de météo américain, alors que le pays
déplore déjà une dizaine de victimes en moins d'une semaine.

Ecoles fermées et centres d'hébergement d'urgence saturés

Face à ces conditions extrêmes, plusieurs Etats ont pris des
mesures exceptionnelles. Ainsi, les habitants sont invités à rester chez eux. C'est
le cas par exemple dans le Michigan, où la municipalité de Milwaukee a demandé à
ses employés jugés non-essentiels de rester chez eux.

A Chicago, des centres d'urgence ont été ouverts afin de
permettre à ceux qui n'ont pas d'abri ou dont le chauffage ne fonctionne plus de
venir se réfugier, a indiqué une porte-parole locale à l'AFP. A Cleveland, dans
l'Ohio, des sites supplémentaires ont dû être aménagés pour accueillir les
2.000 SDF qui restaient toujours sans abri lundi, faute de places dans ceux déjà
ouverts et pris d'assaut.

 

Plusieurs écoles ont également été fermées lundi, notamment
dans le Minnesota,  et pourraient le
rester mardi si le thermomètre ne remonte pas. Ailleurs, il a été vivement conseillé
aux parents de garder leurs enfants à la maison.

Les transports en partie paralysés

Car outre les dangers pour la santé d'une exposition à ces
températures glaciales, le froid rend également les déplacements très
difficiles. Par voies terrestres, avec les routes souvent verglacées et/ou enneigée
mais aussi dans le ciel. Selon FlightAware, un site spécialisé, près de 4.500
vols ont dû être annulés dans tout le pays et des milliers d'autres retardés. A
Chicago, des cuves de kérosène ont gelé et les équipes chargées de préparer les
avions au sol ne peuvent pas rester plus de quinze minutes dehors.

A titre d'exemple, JetBlue a décidé de suspendre tous ses
vols au départ de New York et Boston jusqu'à mardi 10h00 locales (16h00, heure de Paris).

New
York déclenche l'état d'urgence

La journée de mardi ne devrait pas être mieux que les précédents,
voire pire dans certains Etats du nord-est du pays où le froid va se renforcer
avec des conséquences là aussi sur les transports, la compagnie ferroviaire
Amtrak ayant notamment  décidé de réduire
son trafic mardi.

A New York, où la tempête de neige Hercule du week-end a
laissé place au froid, le gouverneur de l'Etat, Andrew Cuomo, a décidé de décréter
l'état d'urgence
, par mesure de précaution.

 

 

La vague de froid va descendre jusqu'en Alabama en passant par
le Tennessee et pourrait même avoir des répercussions au Texas, où le
thermomètre n'était pas descendu aussi bas depuis 40 ans.

Le redoux n'est pas attendu avant mercredi.

Vous êtes à nouveau en ligne