Fin des JMJ au Brésil : et 1, et 2, et 3 millions

(David Fernandez Maxppp)

La cérémonie de clôture des journées mondiales de la jeunesse catholique a eu lieu sur la plage de Copacabana, à Rio, ce dimanche matin. A l'occasion d'une messe géante à laquelle le pape François participait, ce sont trois millions de jeunes du monde entier qui se sont retrouvés. A cette occasion, il a également annoncé que les prochaines JMJ auront lieu à Cracovie (Pologne), en 2016.

Ce dimanche, la messe finale des JMJ célébrée sur la plage
de Copacabana en présence du pape François, a réuni plus de trois millions de
personnes. Un record pour cette 28e édition des Journées Mondiales de la
Jeunesse à Rio de Janeiro, qui a vu se réunir des jeunes de 170 pays
différents.

Parmi les précédentes JMJ, seules celles qui se sont tenues à Rome, en 2000, avaient rassemblé autant de fidèles. Mais le pape jouait alors à domicile. 

La messe finale de cette rencontre
internationale a été tenue sur la plage de Copacabana. Quelques heures plus tôt, les
millions de jeunes présents pour l'occasion avaient campé sur cette plage
mythique.

Si des fidèles sont venus du monde entier, les participants étaient tout de même
en majorité brésiliens et latino-américains. Pendant la messe, des pélerins reconnaissants ont déployé une immense banderole avec la photo du pape.

Edition 2016 à Cracovie

Dans un discours clôturant l'édition 2013, le pape
François a donné rendez-vous en 2016 aux trois millions de jeunes présents.
Il a alors annoncé que les 29èmes JMJ se tiendront à Cracovie, en Pologne.

Le choix de Cracovie pourrait constituer un hommage à l'ancien pape polonais Jean-Paul II, fondateur des JMJ. L'Eglise polonaise est une de plus vivantes en Europe et le choix de Cracovie était dans l'air depuis quelques temps. Dimanche, les pélerins polonais ont témoigné leur reconnaissance au pape actuel.