Réveillon : "un chiffre d'affaires multiplié par cinq"

France 2

Alors que les professionnels s'activent pour honorer les commandes du réveillon, l'excitation est similaire chez les consommateurs. Le journaliste Julien Cholin s'est rendu sur le marché de Forville, à Cannes (Alpes-Maritimes).

L'effervescence du réveillon anime le marché de Forville, à Cannes (Alpes-Maritimes). "Tout à l'heure, un fromager nous disait que ces deux semaines de Noël et du jour de l'an, c'est un chiffre d'affaires multiplié par cinq", déclare Julien Cholin. Certains commerçants attendent surtout les consommateurs à Noël, d'autres travaillent plus lors du Nouvel An. "C'est un moment plus festif, plus décontracté. On vend un peu plus de saumon et de produits pour faire la raclette", témoigne Dany Leclaude, charcutière et fromagère.

Le foie gras connaît de nombreuses ruptures de stock

En tout, 38 000 tonnes de saumon ont été consommées par les Français en 2016, ce qui en fait un des produits les plus prisés par les consommateurs. Autre produit phare : le foie gras. "La filière a connu une crise particulièrement difficile cette année", poursuit le journaliste en évoquant la grippe aviaire qui a décimé plusieurs élevages. Cette année, de nombreuses ruptures de stock ont été enregistrées. En moyenne, les Français consacreront un peu plus de 100 euros pour le repas du réveillon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne