En musique, gourmands ou interminables : les vœux des politiques pour la nouvelle année

Sur Twitter, Laurent Wauquiez a publié ses vœux pour l\'année 2018, le 31 décembre 2017.
Sur Twitter, Laurent Wauquiez a publié ses vœux pour l'année 2018, le 31 décembre 2017. (LAURENT WAUQUIEZ / TWITTER)

Franceinfo liste quelques vœux de politiques aux Français. 

C'est presque un exercice incontournable. Les femmes et hommes politiques ont adressé leurs vœux pour la nouvelle année, alors qu'Emmanuel Macron va lui aussi se prêter au jeu, dans la soirée du dimanche 31 décembre. Sur les réseaux sociaux, Marine Le Pen, Laurent Wauquiez, Anne Hidalgo ou encore François Bayrou se sont adressés aux Français. Politisés ou pas, longs ou courts, en chanson ou plutôt silencieux, franceinfo vous résume quelques-uns de ces vœux.

Les plus politisés : Marine Le Pen

"2017 fut une année très politique et même, pour beaucoup de Français, trop politique", commente Marine Le Pen. Politique, tout comme les vœux de la présidente du Front national. Elle revient sur les résultats de l'élection présidentielle : "Le peuple a cassé le balancier qui rendait obligatoire la fausse alternance entre des partis en réalité d'accord sur l'essentiel." Pendant sa prise de parole, elle se projette jusqu'en 2019. Avec les différents partis d'extrême droite en Europe, "aux élections européennes, dans 18 mois, nous serons unis pour gagner et construire cette nouvelle Europe qu'attendent les peuples épris de leur souveraineté et les citoyens amoureux de leur liberté", anticipe-t-elle

Les plus musicaux : Laurent Wauquiez

C'est avec une petite musique en fond et une vue sur le Puy-en-Velay (Haute-Loire) que Laurent Wauquiez a souhaité s'adresser aux internautes. Il y fait un mea culpa sur l'année 2017 : "Je veux reconstruire la parole de la droite. Nous avons perdu et nous avons beaucoup déçu. Nous avons même parfois écœuré les Français", déclare le président des Républicains. Dans une prise de parole de près de cinq minutes, il en profite également pour aborder les batailles de la droite pour 2018.

Les plus courts : François Hollande

Après le pupitre de l'Elysée, l'ancien président de la République a choisi Facebook pour s'adresser aux Français. Dans un (très) court message de sept lignes, François Hollande invite les internautes à respecter quelques engagements pour 'une planète plus vivable", une Europe "libre" et "protégée" et une France "forte' et "juste". Il termine enfin par un message de solidarité : "Que les plus seuls et les plus fragiles ne perdent jamais espoir."

Avec le décor le plus original : Anne Hidalgo

C'est depuis une école parisienne qu'Anne Hidalgo a décidé de transmettre ses vœux aux Parisiens pour la nouvelle année. On voit en effet derrière la maire de la capitale plusieurs décors et jeux enfantins. Dans une vidéo de cinq minutes, Anne Hidalgo comment par donner "cinq exemples de victoires de Paris" en 2017, avant de promettre une continuité dans son projet.

Les plus humoristiques : Jean-Pierre Raffarin

Les internautes l'ont bien remarqué : les vœux de l'ancien Premier ministre sont inhabituels. "Pétillants et subtils", juge une sénatrice de droite. "Nouvelle génération", ajoute un membre de l'UDI. "Avec beaucoup d'humour", qualifie encore un utilisateur de Twitter. 

En effet, Jean-Pierre Raffarin ne s'adresse pas, dans ses vœux, aux Français mais aux personnalités politiques, avec quelques blagues. "Pour Laurent Wauquiez : une parka bleu tendre", écrit-il par exemple, en référence au vêtement rouge du chef de file de la droite. "Pour Nicolas Hulot : un CDI au gouvernement", continue-t-il. 

Les plus gourmands : Nicolas Dupont-Aignan

Morceau de viande, volaille, poivre, sel et légumes. Voici ce qu'on voit au premier plan des vœux de Nicolas Dupont-Aignan. Le député de l'Essonne a choisi de filmer sa vidéo dans un restaurant. Le but ? "J'ai souhaité vous présenter mes vœux chez un restaurateur français pour alerter sur les dangers du CETA qui menace nos terroirs, notre gastronomie...", déclare-t-il. Sa vidéo, sur fond de crépitements du feu dans la cheminée, est d'ailleurs concentrée sur le traité établi entre le Canada et l'Union européenne.

Les plus sérieux (et les plus longs) : François Bayrou

Un bureau recouvert de dossiers et un costume. François Bayrou veut se montrer studieux, dans ses vœux pour la nouvelle année. Son discours est en effet organisé en parties et sous-parties. Il consacre une grande partie de sa vidéo à vanter les mérites de la ville de Pau, dont il est maire. Il salue ensuite le travail d'Emmanuel Macron : "Le premier de ces vœux, c’est que se poursuive en 2018 l’élan du printemps 2017. Cet élan, qui est né de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, qui nous a offert une chance unique, sans précédent."