Facebook s'offre Wi.ai, une start-up créée par trois Français

(Wit.ai aime Facebook © Capture d'écran)

L'aboutissement du rêve américain pour trois Français installés dans la Silicon Valley. Wi.ai, leur start-up créée il y a moins de deux ans, a été racheté par Facebook.

 Facebook n'a pas encore communiqué le prix d'achat de Wit-ai mais la firme à un milliard d'amis est en général plutôt généreuse dans ce genre d'opération. C'est une bonne nouvelle pour Alexandre Lebrun, Laurent Landowski et Willy Blandin, trois Français installés en Californie. Wit.ai, leur start-up de quelques dizaines d'employés, offre une plateforme aux professionnels qui veulent intégrer un contrôle vocal pour leurs applications pour téléphones ou tablettes.

Dans leurs communiqués, les fondateurs annoncent que Facebook a les moyens pour les faire passer au niveau supérieur. Le contrôle vocal est en effet considéré comme un enjeu d'avenir pour les objets connectés. Les montres, par exemple, sont trop petites pour des objets tactiles. Google et Apple ont déjà développé leurs versions.