Fabien, victime de l’attentat de Bamako, "amoureux" du Mali

(L'attentat a eu lieu dans un restaurant appelé "La Terrasse" © Reuters)

Le Français mort dans l’attentat d’un restaurant de Bamako ce samedi était responsable d’une société américaine. Il était très impliqué dans la vie locale.

Le Français tué ce samedi dans une attaque vraisemblablement terroriste à Bamako au Mali avait 30 ans. Fabien Guyomard était responsable dans l'entreprise ICMS, une société américaine spécialisée dans la construction de luxe. Il était aussi amoureux du Mali, profondément impliqué localement.

 

Sur les photos qui circulent sur Internet, Fabien Guyomard a un visage encore juvénile. On le voit notamment poser avec des responsables locaux d'un restaurant à Bamako dans lequel il s'était investi. Sa famille est originaire des Côtes d'Armor.

A LIRE AUSSI ►►► Attentat au Mali : cinq morts dont un Français et un Belge

 

Son histoire avec le Mali dure depuis plusieurs années. Fabien travaille pour une entreprise américaine de BTP à Bamako et s’est investi dans le Rotary club local, dont il est le président de la branche des jeunes. Un jeune homme respecté et considéré par l'assistant du gouverneur du Rotary, Nafanda Dembeley, qui parle de lui comme d’une personne d'exception : "Il était toujours aux côtés des Maliens, il connaissait et aimait le Mali plus que les Maliens ".

 

Fabien Guyomard avait fait ses études à Cholet, dans le Maine-et-Loire. Il avait un BTS de management et de gestion des unités commerciales. A Bamako, le Rotary club a ouvert un livre de condoléances, déposé dans le restaurant dans lequel le Français s'était investi. 

"Fabien connaissait et aimait le Mali" (Nafanda Dembeley, assistant du gouverneur du Rotary club où le Français était impliqué)
--'--
--'--
Vous êtes à nouveau en ligne