Vote obligatoire : l'exemple belge

France 2

En Belgique, la participation aux élections avoisine les 90%. Le vote y est obligatoire.

François de Rugy, député EÉLV, va proposer une loi pour rendre le vote obligatoire et sanctionner ceux qui n'iraient pas voter. En Belgique, "on risque en théorie une amende de 30 à 60 euros pour une première absence au bureau de vote", rapporte Marianne Mas, envoyée spéciale de France 2 à Bruxelles. "Cela peut monter jusqu'à 150 euros en cas de récidive. Cela, c'est pour la théorie, mais depuis une vingtaine d'années, les condamnations et les contraventions sont exceptionnelles, les parquets ne poursuivent plus les contrevenants", poursuit-elle.

Un geste civique et un réflexe culturel

"Ici, on parle d'absentéisme plutôt que d'abstention, car le vote est obligatoire. En l'absence de ces sanctions, on pourrait penser que les Belges seraient moins enclins à se rendre au bureau de vote. Pas du tout. Dans les faits, c'est un geste très civique, c'est un réflexe culturel pour eux. À chaque élection, le taux de participation avoisine les 90%. Aux consultations des européennes l'an dernier, les Belges se sont déplacés à 89,6%, c'est-à-dire deux fois plus que les Français", conclut Marianne Mas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne