Vladimir Poutine réapparaît après dix jours d'absence

Vladimir Poutine après son entretien avec le président kirghiz Almazbek Atambayev, le 15 mars 2015, à Strelna, près de Saint-Pétersbourg (Russie).
Vladimir Poutine après son entretien avec le président kirghiz Almazbek Atambayev, le 15 mars 2015, à Strelna, près de Saint-Pétersbourg (Russie). (MICHAEL KLIMENTYEV / RIA NOVOSTI)

Le président russe a qualifié, lundi, de "ragots" les rumeurs qui ont circulé durant cette période.

Fin du suspense. Vladimir Poutine est réapparu en public, lundi 16 mars, près de Saint-Pétersbourg (Russie). Le président russe, âgé de 62 ans, a ainsi mis fin à dix jours d'une absence qui a suscité un torrent de rumeurs. Il est apparu plutôt pâle, à l'occasion d'une rencontre avec son homologue kirghiz, Almazbek Atambaïev, dans un salon du palais Constantin, à Strelna.

"Alors, vous avez tous vu un président paralysé ?"

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, bombardé de questions la semaine dernière sur toutes les rumeurs circulant à propos de Vladimir Poutine, a ironisé.

"Bon alors, vous avez tous vu un président paralysé, enlevé par des généraux, et qui est arrivé en avion de Suisse où il a lui-même accouché ? s'est-il amusé devant des journalistes. Nous ne voulons plus parler de ce sujet, tout va bien."

Parmi les rumeurs, celle d'un coup d'Etat

Le Kremlin avait refusé de commenter l'absence du chef de l'Etat. Le 5 mars, Vladimir Poutine a rencontré le Premier ministre italien, Matteo Renzi, à Moscou, puis n'est plus apparu devant les journalistes durant plusieurs jours. Il a même annulé un voyage au Kazakhstan, qui était prévu les 12 et 13 mars.

Les rumeurs les plus folles ont couru sur le sujet. Certains ont supposé que Vladimir Poutine était mort. D'autres qu'il avait été chassé du Kremlin par un coup d'Etat. Ou encore qu'il était en Suisse avec sa compagne qui aurait accouché d'une fille dans une clinique. Ou simplement qu'il était malade – la grippe a été évoquée. 

Vous êtes à nouveau en ligne