VIDEO. Un ours fait une virée dans un centre commercial en Russie

YOUTUBE / AP

L'ours brun était probablement affamé. Il a finalement été abattu par la police. Son exécution provoque l'indignation des défenseurs des animaux.

Les défenseurs des animaux russes sont indignés. Un ours brun, probablement affamé, a été abattu par la police, alors qu'il s'était aventuré dans Khabarovsk, une ville de 600 000 habitants de l'Extrême-Orient russe.

Un plantigrade affolé, traqué et exécuté

Les images de vidéosurveillance, diffusées par les médias russes, montrent l'animal affolé dans les allées d'un centre commercial fermé, dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 octobre. L'animal parvient finalement à s'échapper, avant d'être encerclé dans la cour d'une école maternelle. Et d'être abattu. Sa fin tragique a provoqué l'indignation des défenseurs des animaux, qui estiment que l'ours aurait pu être capturé vivant.

"Sans attendre l'arrivée des services vétérinaires, l'ours a été abattu pour éviter toute attaque contre les habitants", a fait valoir le comité d'enquête de la région, dans un communiqué. "La police a rendu l'ours complètement fou, l'enfumant pour le faire sortir. Et, quand il a vraiment paniqué et commencé à se défendre, il a été abattu", a réagi Natalia Kovalenko, qui dirige une organisation locale de défense des animaux.

Des ours poussés vers les villes par la faim

Des inondations ont frappé l'Extrême-Orient russe cet été et privé les plantigrades de nourriture. Et, depuis le début de l'automne, les ours bruns en quête d'aliments multiplient les incursions dans des zones habitées. Selon les autorités locales, cinq attaques d'ursidés, dont une mortelle, ont déjà été recensées dans la seule région de Khabarovsk.

Vous êtes à nouveau en ligne