VIDEO. Au Danemark, on est payé pour faire ses études (et on peut être propriétaire à 25 ans)

AVENUE DE L'EUROPE / FRANCE 3

Comme chaque mois, "Avenue de l'Europe" propose un tour de l'Union européenne sur un sujet d'actualité. En mai 2019, le pouvoir d'achat. Au Danemark, le coût de la vie est très élevé, mais ses habitants sont parmi les plus riches d'Europe... même les jeunes.

Le pouvoir d'achat... "Avenue de l'Europe" a fait un tour de l'Union européenne sur ce sujet qui arrive en tête des préoccupations dans les Eurobaromètres – même chez nos voisins les mieux lotis. Extrait d'un reportage au Danemark, à voir le 22 mai 2019.

A Copenhague, l'équipe du magazine a suivi Anna, une étudiante de 25 ans issue de la classe moyenne. Sa formation en business school est gratuite puisque l'Etat prend tous les frais à sa charge. Mieux : Anna perçoit de l'argent pour faire ses études – ce qui ne l'empêche pas d'avoir un emploi parallèlement... et de payer des impôts.

Une bourse de 800 euros par mois

Au Danemark, tous les étudiants touchent cette bourse d'environ 800 euros par mois, quel que soient les revenus de leurs parents. Une situation que beaucoup de jeunes Français trouveraient enviable et qu'Anna apprécie : "On travaille sereinement, ça facilite notre intégration dans la société. En quelque sorte, l'Etat investit sur l'avenir. L'argent qu'il dépense lui revient en retour."

Mais l'Etat danois fait encore plus pour ses étudiants... Un système très avantageux leur permet d'acquérir un logement à une valeur inférieure à celle du marché. A 25 ans, Anna est déjà propriétaire de son appartement. Elle l'a acheté avec son petit ami pour un peu plus de 160 000 euros. Pourtant, elle n'avait pas d'économies, mais la banque leur a proposé un crédit intéressant. "Quand on vit ici, explique-t-elle, on a de la chance car l'Etat nous permet d'aller au bout de nos études. Et ça, c'est une garantie pour les banques."

Extrait de "Danemark, le pays où la vie est plus chère", un reportage à voir dans "Avenue de l'Europe" le 22 mai 2019.

Vous êtes à nouveau en ligne