VIDEO. Portugal : quand la réduction du déficit public passe par la baisse des salaires

Le Portugal a réussi à réduire son déficit public et aujourd’hui, sa croissance est une des plus élevées d’Europe. Mais à quel prix ? Albertina est professeure, et elle a perdu près de 10% de son salaire net depuis sept ans… Extrait du magazine "L'Angle éco" du 26 octobre 2017.

"Bonjour, je m’appelle Albertina. Je suis professeure et pendant dix ans mon salaire a baissé", affirme-t-elle devant la caméra du magazine "L’Angle éco" (Facebook, Twitter, #Langleco).

Le soir après l’école, le journaliste François Lenglet se rend chez elle, dans le petit trois-pièces qu’elle loue à Lisbonne, dans le quartier de Benfica de la capitale portugaise. 

1 273 euros net par mois, ancienneté et prime de vacances incluses

Albertina souhaite montrer deux feuilles de paie qui expliquent à elles seules comment le Portugal a pu réduire son déficit public en quelques années.

Il y a sept ans, en juillet 2010, la professeure touchait 1 392 euros net par mois. Aujourd’hui, elle ne reçoit plus que 1 273 euros net, soit près de 10% de moins, ancienneté et prime de vacances incluses !

Extrait de "Portugal, les champions de la rigueur", un reportage diffusé dans "L'Angle éco" du 26 octobre 2017.

Vous êtes à nouveau en ligne