VIDEO. L'amitié franco-allemande au cœur de la carrière de l'ex-chancelier Helmut Schmidt, mort à 96 ans

JEROME BONY - FRANCE 2

Issu des rangs de la social-démocratie, il est mort mardi dans sa ville natale de Hambourg. France 2 revient sur sa carrière politique.

L'ancien chancelier allemand Helmut Schmidt, dont l'état de santé s'était nettement dégradé ces derniers temps, est mort, mardi 10 novembre, en début d'après-midi, à l'âge de 96 ans, selon son médecin. Issu des rangs de la social-démocratie allemande, celui qui avait été chancelier de 1974 à 1982, s'est éteint dans sa ville natale de Hambourg.

Jusqu'à 70 cigarettes par jour

Helmut Schmidt avait dynamisé le couple franco-allemand, conçu comme un "moteur" de l'Europe et de son intégration. Celui qui voulait d'abord être architecte, avait été choqué à son retour de la guerre par la vision d'une Allemagne détruite et affamée. De quoi le décider à embrasser une carrière politique avec le SPD.

Elu au Bundestag à Bonn en 1953, Helmut Schmidt était devenu président du groupe parlementaire social-démocrate en 1966, date à laquelle les sociaux-démocrates étaient entrés au gouvernement pour la première fois depuis la guerre.

Helmut Schmidt, qui fut envoyé sur les deux fronts durant la seconde guerre mondiale en tant qu'appelé, avait brièvement était fait prisonnier par Britanniques. Grand fumeur de cigarettes, jusqu'à 70 par jours à une certaine époque de sa vie, il formait un couple inséparable depuis 1942 avec son épouse Hannelore Schmidt, surnommée "Loki" Schmidt.

Vous êtes à nouveau en ligne