VIDEO. L'Eurozapping du 6 août

Dans l'actu européenne ce mercredi : l'arrivée en Espagne du premier Européen victime d'Ebola ; le capitaine fuyard du "Costa Concordia" expert universitaire "ès gestion de la panique" en Italie ; un duel très médiatique sur l'indépendance de l'Ecosse. Et de grandioses scuptures de sable portugaises...

Mobilisation pour le rapatriement d'une victime d'Ebola en Espagne. Un avion médicalisé a décollé le 6 août de la base de Torrejon, pour rapatrier le père Miguel Pajares, contaminé durant une mission au Liberia où il soignait de patients. Le prêtre sera pris en charge dans un hôpital de Madrid spécialement équipé.

Au coeur d'un duel médiatique, le sort de l'Ecosse. Deux ténors de la polémique se sont affrontés le 5 août sur la BBC : Alex Salmond, Premier ministre écossais favorable à l'indépendance, et Alistair Darling, chef de campagne du "non" - qui s'est montré particulièrement éloquent : il aurait recueilli 55 % de la sympathie des téléspectateurs.

Indignation en Italie : le commandant Schettino, célèbre pour avoir quitté le Costa Concordia en plein naufrage, était invité en tant qu'expert à l'université La Sapienza de Rome. Intitulé du master où il intervenait : "Gestion de la panique". Un choix qualifié de "déconcertant" par la ministre italienne de l'Education.

Vous aviez cru que faire des châteaux de sable était réservé aux enfants ? Admirez l'oeuvre de ce collectif d'artistes sur cette plage de l'Algarve au Portugal...

Vous êtes à nouveau en ligne