VIDEO. Explosions dans un dépôt d'armes et de munitions en Ukraine

REUTERS

Les autorités ukrainiennes affirment qu'il s'agit d'un sabotage.

Un dépôt d'armes et de munitions de la petite ville de Balakliia, dans l'est de l'Ukraine, a explosé, jeudi 23 mars au matin. L'incident a été causé par un "sabotage", selon les autorités militaires ukrainiennes. Les bâtiments touchés abritaient plus de 138 000 tonnes de munitions et d'obus, principalement d'artillerie, selon le procureur militaire ukrainien Anatolii Matios. Le parquet militaire a ouvert une enquête pour "sabotage" mais également pour "négligence", mettant de facto en cause les soldats, a-t-il ajouté. Aucune victime n'est à déplorer, selon le ministre ukrainien de la Défense, Stepan Poltorak.

Le ministre a pointé du doigt Moscou et les séparatistes prorusses comme auteurs de ce "sabotage", alors que les autorités ukrainiennes entretiennent des relations très tendues avec la Russie qu'elles accusent de soutenir l'Est rebelle, ce que Moscou dément.

Près de 20 000 habitants évacués

"L'évacuation des habitants dans un rayon de 5 km est en cours. Elle est presque achevée", a précisé à l'agence de presse Interfax-Ukraine Stepan Maselskii, à la tête de l'administration locale. Selon la BBC et plusieurs médias, 20 000 personnes sont concernées par cette évacuation.

Les armes entreposées dans ces dépôts sont principalement destinées à ravitailler les troupes combattant les rebelles prorusses dans les régions limitrophes de l'Est, selon la chaîne de télévision ukrainienne One Plus One TV.