VIDEO. De plus en plus de khat, une plante euphorisante, saisi à Calais

France 3 Nord-Pas-de-Calais

Les douaniers ont saisi, début avril, à proximité du tunnel sous la Manche près de deux tonnes de cette drogue, interdite en France mais autorisée en Grande-Bretagne.

La douane de Dunkerque (Nord) a saisi, début avril, près de deux tonnes de khat, une plante euphorisante provenant d'un arbuste africain. Les douaniers du Nord Pas-de-Calais ont effectué deux saisies, les 2 et 4 avril derniers, respectivement de 800 et 1 100 kilos. A chaque fois, la drogue, destinée aux Pays-Bas, a été découverte dans des camions à leur sortie du Tunnel sous la Manche, rapportent nos confrères de France 3 Nord-Pas-de-Calais.

Ces saisies portent à près de 11 tonnes la quantité de khat mise au jour par les douanes françaises en l'espace de trois mois. C'est plus du double des saisies réalisées en 2012. Une année déjà record, avec 4,5 tonnes interceptées.

Une drogue illégale dans 16 des 27 pays de l'UE

Le khat est un arbuste poussant en Afrique orientale et dans la péninsule arabique. Ses feuilles fraîches procurent des effets euphorisants et stimulants, similaires à ceux des amphétamines, lorsqu'elles sont mâchées. Il est classé comme une drogue illégale dans 16 des 27 pays de l'Union européenne. Les Pays-Bas ont interdit le khat à la vente le 4 janvier. Depuis, les saisies de khat en provenance du Royaume-Uni, où il est légal, se multiplient sur le territoire national. 

En France, le khat est classé comme stupéfiant depuis 1995. Sa consommation reste limitée, mais la forte demande émanant de pays tiers fait de l'Hexagone une zone de transit privilégiée.

Vous êtes à nouveau en ligne