VIDEO. De plus en plus de bébés obèses au Royaume-Uni

CLAUDE MARCOTTE / FRANCE 2

Surnommés "bébés sumos", leur poids dépasse 5 kilos à la naissance, alors que la moyenne nationale est de 3,4 kg.

Ils font plus de cinq kilos à la naissance. Les "bébés sumos", surnommés ainsi en raison de leur surpoids, sont en forte progression au Royaume-Uni. Le tabloïd britannique The Sun (lien en anglais) a publié, mardi 3 juin, des statistiques selon lesquelles près du tiers des 139 centres hospitaliers abritant des maternités ont mis au monde des bébés dont le poids est supérieur à 3,4 kg, la moyenne nationale.

En 2013, une femme a donné naissance au plus lourd bébé fille du Royaume-Uni, qui pesait 6,5kg. Quant au plus gros bébé garçon britannique (7,1kg), il a vu le jour à Gloucester.

La "conséquence" de l'obésité chez les femmes enceintes

"C'est une conséquence directe des femmes qui tombent enceintes alors qu'elles sont obèses ou en surpoids, et qui ainsi donnent naissance à de gros bébés", a déclaré Tam Fry, porte-parole du Forum national sur l'obésité, qui regroupe des professionnels de santé. "Les premiers 'bébés sumos' ont été signalés en 1966, puis leur nombre a augmenté de manière régulière avant de réellement commencer à exploser au cours de la dernière décennie", a-t-elle précisé.

Vous êtes à nouveau en ligne