VIDEO. Au zoo de Prague, les animaux ont les pattes dans l'eau

Face aux inondations qui gagnent du terrain, le jardin zoologique de la capitale tchèque pare au plus pressé pour sauver ses pensionnaires.

Au zoo de Prague (République tchèque), les singes sont perchés sur les arbres, les vautours n'en descendent plus non plus, et même les échassiers préfèrent les hauteurs. Dans le jardin zoologique de la capitale tchèque, seuls les pélicans sont dans leur élément. Lundi 3 juin, le parc animalier était en partie envahi par les eaux, victime des inondations comme plusieurs régions d'Europe centrale.

Encore traumatisés par le spectre de la crue catastrophique de 2002 qui avait coûté la vie à 135 oiseaux et 14 mammifères dont un éléphant, un hippopotame, un lion, un ours et un gorille, les employés du zoo revivent les mêmes angoisses, onze ans plus tard. Dans la nuit de dimanche à lundi, ils ont paré au plus pressé pour sauver leurs pensionnaires. Une longue nuit sans sommeil, dans la pluie et le froid.

Pas moins d'un millier d'animaux dont des tigres et autres grands fauves ont dû être déplacés en catastrophe vers les hauteurs du zoo, moins exposées aux inondations. Cette fois-ci les gorilles, dont le nouveau pavillon dispose d'une tour spécialement conçue pour faire face à ce genre d'événements, sont restés sur place. Les éléphants du zoo sont eux aussi hors de danger, grâce à un nouveau pavillon achevé en 2012, situé en hauteur et à une plus grande distance de la rivière. Plusieurs fauves et primates ont dû être endormis avant leur transfert.

Vous êtes à nouveau en ligne