VIDEO. Allemagne : des manifestations d'extrême droite qui inquiètent

FRANCE 2

Des manifestations extrêmement violentes ont eu lieu en Allemagne depuis début septembre. Au coeur de ces rassemblements : des militants d’extrême droite qui souhaitent créer un mouvement contre les extrémistes islamistes.

Depuis quelques semaines, la police allemande est sur le qui-vive et doit faire face à de nombreuses provocations. Début septembre, elle a dû intervenir quand des extrémistes musulmans ont voulu patrouiller au nom de la charia dans les rues de Wuppertal, à l'ouest du pays. Au même moment apparaissait un mouvement des hooligans contre les salafistes. Il y a deux semaines à Cologne, ces extrémistes sont sortis au grand jour. Dans leurs rangs se trouvaient le ban et l'arrière-ban de la mouvance néonazie allemande. Ils se sont également donnés rendez-vous samedi 15 novembre à Hanovre.

Un mouvement sous-estimé ?

En Allemagne, la manifestation de Cologne a provoqué un choc, exactement ce que les organisateurs recherchaient. La police avait clairement sous-estimé le nombre de manifestants. Elle a eu du mal à contenir les débordements, à l'image des autorités du pays que certains jugent trop passives. "Le problème c'est qu'en Allemagne, l'extrême droite a été totalement sous-estimée ces dernières années. Aujourd’hui, l'extrême droite manifeste dans la rue et joue avec les peurs des citoyens. C'est inquiétant. Mais ce qui m'inquiète aussi, c'est que les services de sécurité n'ont pas l'air de prendre cela avec suffisamment de considération", estime Irène Mihalic, députée des Verts allemands et spécialiste des questions de sécurité. Les rangs de ces extrémistes grossissent rapidement. La police estimait le noyau dur à 300 personnes. Les dernières manifestations ont montré qu'ils étaient désormais plusieurs milliers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne