Viande de cheval : 2 ans et demi de prison pour le grossiste néerlandais

(Le grossiste néerlandais Willy Selter (à droite), condamné pour avoir fourni à ses clients de la viande de cheval étiquetée "pur boeuf" © MaxPPP)

Willy Selten, le grossiste néerlandais qui a vendu des tonnes de viande de cheval étiquetée "pur bœuf", vient d'être condamné ce mardi à deux ans et demi de prison aux Pays-Bas, notamment pour avoir utilisé de faux documents pour le commerce de viande.

Il vendait de la viande de cheval, mais l'étiquettait "pur boeuf". Willy Selten avait été interpellé en mai 2013, soupçonné d'être impliqué dans l'un des plus grands scandales alimentaires d'Europe, celui des plats cuisinés à la viande de cheval. Il vient d'être condamné ce mardi à deux ans et demi de prison par le tribunal de Bois-le-Duc, dans le sud des Pays-Bas.

Les juges l'ont déclaré coupable d'avoir "en tant que directeur de deux sociétés, falsifié des factures, des étiquettes et des déclarations écrites ainsi que d'avoir utilisé de faux documents pour le commerce de la viande ".

Pour sa défense, ce grossiste de 45 ans prétendait que la viande de cheval s'était retrouvée par erreur dans d'autres lots de viande vendus aux Pays-Bas et dans toute l'Europe. Pourtant, sur les 167 échantillons qui ont été prélevés dans ses lots de viande lors de l'éclatement de l'affaire en février 2013, 35 contenaient de l'ADN de cheval. Or, "tous ces produits ont été vendus en tant que pur boeuf , rappelle le tribunal. Willy Selten a trompé ses clients et au final, le consommateur ."

►►► À LIRE AUSSI  Viande de cheval : enquête terminée, quatre mises en examen

Ce scandale de la viande de cheval avait éclaté en Irlande et en Grande-Bretagne, alors que des burgers surgelés en vente dans des supermarchés s'étaient avérés contenir du cheval, tout comme des lasagnes de marque Findus étiquetées pur boeuf. Des lots de viande avaient alors du être rappelés de toute l'Union européenne.

Vous êtes à nouveau en ligne