Union européenne : les députés européens rejettent l'accord budgétaire

(Maxppp)

Le Parlement européen était invité mercredi à donner un avis consultatif sur l'accord budgétaire conclu entre les 27 pays membres de l'Union européenne en février dernier, concernant le période 2014-2020. La réponse des députés est claire : c'est un "non" massif, annonçant des discussions difficiles avec le Conseil européen.

C'est un rejet qui annonce clairement la couleur. Les députés européens ont massivement rejetté mercredi, par 506 voix contre 161, l'accord budgétaire conclu en février dernier entre les 27 pays membres de l'Union européenne. La résolution, présentée par le Parti polulaire européen (PPE), les socialistes et démocrates, les libéraux et démocrates, les Verts et le groupe communiste, remet ainsi en cause les dépenses de l'Union européenne pour la période 2014-2020, telles qu'elles ont été envisagées le mois dernier par les 27 pays membres de l'Union européenne.

Pour le premier secrétaire du Parti socialiste, et député européen, Harlem Désir, c'est l'austérité en vigueur dans plusieurs pays européens qui se retrouve ainsi visée.

En clair, le Parlement européen a refusé mercredi d'accepter tel quel le cadre financier pluriannuel (CFP), qui définit les plafonds budgétaires pour les années à venir. Les députés exigent notamment un apurement préalable des comptes du CFP précédent (2007-2013).

Ce rejet va certainement être très commenté à partir de jeudi par le Conseil européen, réunissant les chefs d'États membres qui étaient parvenus à ce fameux accord budgétaire en février dernier. Conseil et Parlement européens doivent trouver un compromis, ils l'espèrent avant cet été.

Vous êtes à nouveau en ligne