Union européenne : la présidence roumaine pose question

FRANCE 2

Les critiques s'accumulent contre la Roumanie, qui a pris la présidence de l'Union européenne pour six mois le 1er janvier. Il est l'un des pays les plus corrompus selon plusieurs ONG.

Ils placent en l'Europe leurs espoirs de changement. Devant le siège du parlement de Bucarest, ces citoyens roumains se rassemblent chaque soir. Leurs cibles : une corruption rampante à la tête du pays et une justice mise à mal. "La démocratie il faut la défendre avec toute notre énergie", clame ainsi un manifestant interrogé par France 2.

Les critiques pleuvent sur la Roumanie

Alors que la Roumanie a pris la tête de l'Union européenne depuis janvier, les critiques pleuvent de toute part. La Commission européenne notamment évoque un recul de l'État de droit. Liviu Dragnea, président du parlement et homme fort du pouvoir, est le responsable désigné de cette dérive. Condamné pour fraude électorale, il est poursuivi pour corruption et multiplie les réformes controversées du système judiciaire. Plusieurs magistrats ont été révoqués sans raison apparente, le procureur se dit inquiet comme jamais. La séparation des pouvoirs est aussi menacée par le dernier projet en date du gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne